Risques sanitaires dans les filières transformant et commercialisant elles-mêmes leurs productions

ProjEtu enCour 4A CPE 2019 20204A CPE (2019 - 2020)
Ce projet d’études est sous la direction de Sylvie Lupton. Il est sous le tutorat de Gilles Moreau (responsable du parcours CPE en 4ème année), d'Anne Chartier et de Zam-Zam Abdirahman (spécialisée en gestion des risques sanitaires), et suivi par Stéphanie Josso (responsable Gestion de projets) du côté d'UniLaSalle. Le référent Groupama Paris Val de Loire est Laetitia Fagot.Trois groupes d’étudiants ont été constitués pour trois filières distinctes : le lait de vache, la viande bovine et la volaille à chair blanche. Chaque projet a trois objectifs :

1) identifier les dangers biologiques propres à chaque filière

2) présenter la réglementation encadrant la prévention des risques sanitaires

3) proposer des bonnes pratiques d’hygiène.

Chaque projet sera basé sur la méthode d’études de cas. La finalité de ce travail est de pouvoir servir aux agriculteurs souhaitant transformer et vendre directement leurs produits afin d’être informés des dangers biologiques existants et des mesures préventives à appliquer afin de mieux anticiper et gérer ces risques sanitaires.

Qualification des risques en distinguant plusieurs étapes des projets de méthanisation

Methanisation25A CPE (septembre - décembre 2018)
Ce projet d’étude est sous la direction de Véronique Chauveau et Sébastien Mérat (Risk manager, PERI-G, nouveau membre du comité scientifique). Il s’inscrit dans la continuité du projet antérieur sur les risques de la méthanisation. Il sera composé de 4 binômes d’étudiants, qui travailleront sur une étape de développement d’un projet de méthanisation. L’objectif est de qualifier les risques en distinguant plusieurs étapes des projets de méthanisation : l’avant-projet (arbitrage entre plusieurs technologies, anticipation en termes de risques, identification des critères de sélection et de risques) ; la construction du projet (cerner la pertinence des outils financiers tels que le business plan et le taux de rendement) ; les risques de la production (incluant les risques contractuels) avec le retour d’expérience des bonnes pratiques ; la mise en production et le pilotage de l’activité.